AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez
 

 Laurel Canyon: Le paradis de la musique !

Aller en bas 
AuteurMessage
Pape François

Pape François

Messages : 700
Date d'inscription : 04/06/2015

Laurel Canyon: Le paradis de la musique ! Empty
MessageSujet: Laurel Canyon: Le paradis de la musique !   Laurel Canyon: Le paradis de la musique ! Icon_minitimeSam 23 Mar - 9:58

Un article sympa sur un documentaire " Echo in the Canyon " qui devrait voir le jour fin 2019:
...
http://sanfermin.canalblog.com/
...

Citation :
Le nom continue à faire rêver, le pape du blues John Mayall a même donné son nom à un de ses plus fameux albums. Pour tous ceux qui connaissent ce lieu magique, Laurel Canyon est synonyme de tous les fantasmes, tant ce fabuleux endroit a connu les soirées les plus délirantes données par nos artistes préférés et des compositions rentrées dans la légende de la musique y ont vu le jour. Il faut bien avouer que la situation géographique de ce quartier huppé de la « Cité des anges » présente tous les atouts pour alimenter les fantasmes les plus fous. Situé au bout du fameux Hollywood Boulevard avec pour voisins des lieux mythiques comme l’Observatory, Mulholland, Glendale, et autre Ventura qui ont tous donné lieu à des créations musicales et cinématographiques restées inoubliables et bien connus de vous tous, l’environnement autour de Laurel Canyon se prête merveilleusement à la création. Ce n’est pas pour rien que de nombreux artistes y résident encore. Il était donc logique qu’un documentaire évoquant les grandes heures de l’endroit dans les seventies voit le jour.

« Laurel Canyon » dont la sortie est programmée dans la deuxième partie de 2019 évoque donc ce lieu en ouvrant le rideau sur un monde mythique et aussi fermé ou vécurent tant de musiciens. Le documentaire nous livre les portraits intimes d’artistes ayant par la suite révolutionné la musique au cours de la fin des sixties et des seventies et qui changèrent à tout jamais la culture pop. C’est donc ainsi que nous retrouverons Joni Mitchell, Jackson Browne, Linda Ronstadt, Mama Cass, Glenn Frey, Don Henley, Carole King, James Taylor, David Crosby, Stephen Stills, Graham Nash, Neil Young, les membres de The Doors et Frank Zappa pour ne citer qu’eux. Tous ces artistes ont contribué à transformer un canyon perdu en un lieu mythique. Le documentaire s’attarde sur leur personnalité et nous livre beaucoup de secrets, avec des images inédites, sur ces fêtes interminables auxquelles beaucoup d’entre nous auraient aimé y participer. Déjà évoquées, de manière assez complète, sur la biographie de Graham Nash, il est bien certain que la force des images contribuera à nous faire voyager au milieu des délires les plus fous de cette époque si attachante.

Maintenant, il nous reste juste à savoir si le film sera distribué en France et ceci est malheureusement une toute autre histoire. Souhaitons que, pour une fois, les producteurs Français osent prendre quelques risques
.


Et en attendant la lecture de ce livre en Français sur le sujet devrait etre bien cool aussi...

LAUREL CANYON
Ou comment se perdre en musique dans les collines d’Hollywood
Arnaud Devillard

Laurel Canyon: Le paradis de la musique ! 190322065504991030
Citation :
Au fil d’anecdotes passionnantes, Arnaud Devillard nous emmène dans une balade à travers le quartier mythique de Los Angeles.
En suivant le même principe que l’incontournable Streets of London, Arnaud Devillard s’aventure cette fois dans un quartier légendaire et atypique de Los Angeles : Laurel Canyon. Au milieu de ces routes en lacets, des collines boisées, des falaises et des pitons rocheux se sont écrit certaines des histoires les plus célèbres du rock’n’roll. Neil Young y vit dans un corbillard garé sur le trottoir pendant une semaine avant de retrouver Stephen Stills et de fonder Buffalo Springfield, Jeff Beck et Rod Stewart ivres se livrent des batailles de nourriture épiques chez Frank Zappa, Graham Nash y rencontre Mama Cass et Crosby dans un déluge de cannabis, Hendrix se blesse dans un accident de voiture en compagnie de Bloomfield, Stills et Crosby, sans oublier les Doors, Joni Mitchell, Mick Jagger, Marianne Faithfull, Alice Cooper, les Eagles, les Mamas And The Papas et tant d’autres. Ce livre répertorie et raconte des lieux ayant servi de cadre à des pochettes d’albums, à des rencontres entre musiciens, à des créations de chansons, à des formations de groupes, à des enregistrements d’albums, à des fiestas homériques, à des séances photo etc. Avec humour et souci du détail, Arnaud Devillard revient sur ce quartier mystique où tout le beau monde du rock se croise dans des situations rarement banales, toujours mémorables
.

On peut lire un vingtaine de pages en PDF ici:
...
https://lemotetlereste.com/pdf/feuille_3029.pdf
...
Revenir en haut Aller en bas
Jean Much 17

Jean Much 17

Messages : 2868
Date d'inscription : 04/07/2010
Age : 62
Localisation : Côte Ouest ...........ROYAN

Laurel Canyon: Le paradis de la musique ! Empty
MessageSujet: Re: Laurel Canyon: Le paradis de la musique !   Laurel Canyon: Le paradis de la musique ! Icon_minitimeDim 24 Mar - 12:56

m'a l'air intéressant ce bouquin

quelle époque... on en est loin aujourd'hui...

maintenant c'est celui qui aura les plus grosses couilles, kaaris ou booba, déjà avec des noms pareils...
Revenir en haut Aller en bas
Pape François

Pape François

Messages : 700
Date d'inscription : 04/06/2015

Laurel Canyon: Le paradis de la musique ! Empty
MessageSujet: Re: Laurel Canyon: Le paradis de la musique !   Laurel Canyon: Le paradis de la musique ! Icon_minitimeLun 25 Mar - 10:39

Ce que tu dis rejoint l'article sur les 50 ans de  Woodstock !
...
http://sanfermin.canalblog.com/
...


Woodstock 2019: Entre colère et incompréhension !

Ainsi donc, ils l’ont fait et n’ont pu résister à l’appât d’un gain prometteur qui présente toutes les chances d’être particulièrement conséquent. Il y aura donc les 16, 17 et 18 août prochain, un festival à Woodstock, 50 années après celui qui avait révolutionné la musique en 1969 et à qui nous devons tant. Mais si ces 3 jours offrent de solides garanties sur l’aspect financier, il en est bien autrement sur celui, qui nous intéresse le plus, à savoir la qualité musicale et pour être très franc, lorsque l’excellent site US bestclassicsbands a dévoilé le programme définitif, dans la journée d’hier, j’ai failli tomber à la renverse, courroucé par de nombreux points.

En premier, la durée : pourquoi vouloir reproduire absolument un spectacle sur 3 jours cinquante années après ? En 1969, l’aspect sociologique et idéologique était totalement différent avec une jeunesse qui découvrait une nouvelle culture et dont les rêves et utopies ont fait la légende du festival. Il est totalement impossible de reproduire l’histoire 50 ans plus tard.  Mais, au-delà de ses considérations philosophiques et purement personnelles, c’est le programme musical proposé qui me met le plus mal à l’aise. D’abord fallait -il absolument étaler le festival sur 3 jours ? Il me semble que une journée ou deux au grand maximum auraient largement suffit. Mais à la limite, pourquoi pas, après tout.

Non, le plus gênant est le mélange des genres musicaux, avec l’invitation faîte à ces saletés de groupes de rap dont la musique et l’état d’esprit n’ont rien à faire dans ce lieu. Prenez par exemple le dernier jour, vous avez Canned Heat et Hot Tuna, programme superbe me direz-vous avec raison, mais au milieu de la guitare de Jorma Kaukonen ou de la basse de Jack Casady ou bien du formidable boogie de Canned Heat vient se glisser l’infâme rappeur Jay Z, qui en plus est, présenté comme la vedette de la journée. Je vous laisse imaginer le résultat. Il serait fort étonnant que le public venu pour applaudir ceux qui ont fait l’histoire du rock apprécie la présence de ce triste individu, dont ce qu’il appelle la musique (mais sait-il seulement la signification de ce mot) se situe à des années lumières de l’état d’esprit initial du festival de Woodstock. Vouloir mélanger les genres comme l’ont fait les organisateurs est purement scandaleux et constitue une véritable hérésie. Il aurait mille fois mieux valu regrouper, les Santana, Melanie, David Crosby, Country Joe, John Sebastian, Canned Heat, Hot Tuna, John Fogerty, Dead and C° et autres sur une ou deux journées et consacrer une ultime journée, dans son intégralité, à ces soi -disant nouveaux « musiciens », si les organisateurs tenaient absolument à les programmer. Cela aurait évité un supplice aux amateurs de bonne musique.

Nous découvrirons, dans les prochains jours, les diverses réactions à ce programme, et surement, dès l’automne, le film et le disque nous seront proposés. A titre personnel, je préfère mille fois savourer dans mon canapé, le coffret DVD regroupant l’intégralité du festival de 1969 et ainsi rester sur le souvenir impérissable de moments inoubliables qui ont tant apporté à ma culture musicale.


Laurel Canyon: Le paradis de la musique ! 12311410
Revenir en haut Aller en bas
Jean Much 17

Jean Much 17

Messages : 2868
Date d'inscription : 04/07/2010
Age : 62
Localisation : Côte Ouest ...........ROYAN

Laurel Canyon: Le paradis de la musique ! Empty
MessageSujet: Re: Laurel Canyon: Le paradis de la musique !   Laurel Canyon: Le paradis de la musique ! Icon_minitimeLun 25 Mar - 11:22

oui, effectivement les rapouilles n'ont rien à faire dans un tel programme,

pourtant cette "muzak" existe, et il faut faire avec (sans moi d'ailleurs) mais ce jubilé peut allègrement s'en passer

c'est une musique de rue qui ne parle que de violence, de gonzesses à poil, de grosse bagnoles tape-à-l'oeil,

ânonnée par des décérébrés décorés comme des sapins de Noël
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Laurel Canyon: Le paradis de la musique ! Empty
MessageSujet: Re: Laurel Canyon: Le paradis de la musique !   Laurel Canyon: Le paradis de la musique ! Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Laurel Canyon: Le paradis de la musique !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bryce Canyon (Etats-Unis) - PC et Mac
» La musique qui a marquer votre jeunesse
» [SOFT] BTUNES : Lecteur musique clone de l'iTouch [Gratuit/Payant]
» [TWEAK] Sense bug du lecteur de musique
» Le paradis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: DISCUSSIONS EN TOUT GENRE. :: bla-bla -bla--
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit