Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilPartenariat RechercherS'enregistrerConnexion

 

 TRiamplification d'une paire de JBL 4435

Aller en bas 
AuteurMessage
michof



Messages : 20
Date d'inscription : 04/01/2011

TRiamplification d'une paire de JBL 4435 Empty
MessageSujet: TRiamplification d'une paire de JBL 4435   TRiamplification d'une paire de JBL 4435 Icon_minitimeSam 8 Jan - 21:32

Triamplification d'une paire de JBL 4435


L'affaire commence en 1990...
Lassé de batailler avec ma paire d'Infinity RS1
TRiamplification d'une paire de JBL 4435 110108092434819223

dont le rendement anémique des panneaux médium-aigu ( 81 dBs/W) mettait à mal les meilleures électroniques (Audio Research D 79 C , D 160 , Conrad Johnson MV 75A1) , j'étais résolu à trouver une solution plus facile à mettre en oeuvre . Les caissons de grave , quant à eux , avaient trouvé leurs maîtres , une paire de blocs monos Kenwood L09M de 400 watts , petits frères rarissimes de ceux de Christian Mattera , à la fois musicaux et vraiment énergiques.
Bien entendu , cinq ans de coexistence avec un tel système m'avaient habitué au « grand son » et il n'était pas question d'installer dans mes 45 m2 des enceintes de nain.
Les murs couverts de tissu sur thibaude constituaient un avantage pour le confort d 'écoute , mais un handicap certain pour le rendement acoustique du système (25 ans après , je me demande toujours si ce revêtement mural n'était pas le coupable dans cette mise en oeuvre calamiteuse des Infinity...Erreur de néophyte peut-être , car démarrer la hifi de haut de gamme par un RS1 Infinity n'est sûrement pas la voie à conseiller.)

A l'époque , Christian et moi avions fréquemment l'occasion de nous rencontrer. J'avais connu ses 4333 , puis ses 4345 et la mise en oeuvre d'un ensemble d'amplification Conrad Johnson Premier Two + MV45A1 chez lui m'avait convaincu qu'il était possible de tirer de ces gros monstres une reproduction sonore fluide et romantique , appropriée au type de musique qui fait mon bonheur . Dans ce domaine , nous ne sommes pas toujours sur la même longueur d'onde , mais , lors de mes visites , il veillait soigneusement à m'éviter les débordements sonores que mes organes de Corti ont bien du mal à encaisser. Et il faut bien dire que les grosses monitor JBL se révélaient parfaitement aptes à reproduire classique , variété Française et pop musique-soft .

Donc , il me restait à trouver une paire de 4345 d'occase . Le prix neuf (plus de 60 000 frs en 1985 ) étant un peu décourageant...
Plus facile à dire qu'à faire...Aucune P.A. Dans la Nouvelle Revue du Son , bible de l'audiophile à l'époque . Internet n'existait pas et l'information ne provenait qu'au compte-goutte depuis l'étranger.
Evidemment , j'étais pressé de passer à l'acte...Quand on est décidé...

Une occase particulièrement favorable se présenta à 20 km de chez moi :Une paire de 4435 en excellent état à un prix tout à fait conforme à la cote de l'époque (25 000 frs) .Mes Infinity n'étaient pas vendus (et pour cause: je n'envisageais pas de vivre sans musique en attendant l'hypothétique occasion) , mais tant pis...
Ce qui me valut d'ailleurs quelques froncements de sourcils conjugaux , car le stockage de 350 kg d'enceintes dans le salon familial ne constituait pas un décor du meilleur goût. Les Infinity furent vendus au bout de huit mois , mais c'est une autre histoire....

Me voilà donc en possession d'une paire de 4435 dont j'ignorais totalement le rendu sonore , mais qui avaient l'approbation du grand prêtre JBL , donc , ça ne pouvait être que du bon...

Les Infinity poussés contre un mur , j'installe les JBL à leur place , bien entendu en mono amplification , histoire de faire connaissance et là....je reste dubitatif...

Il faut dire que la fréquentation journalière d'une paire d'Infinity du plus haut de gamme entraîne des exigences qui ne sont pas celles du JBListe débutant.
En résumé:
1-Exigence d'obtenir une scène sonore vaste , panoramique , aérienne , ainsi que la procurent les panneaux.
2-Désir d'un équilibre tonal parfait , sans agressivité , sans effet de projection , sans bosse sur la courbe de réponse.
3- Absence de lourdeur , de lenteur, d'opacité à quelque niveau du spectre que ce soit.
4-Matérialisation de la présence des chanteurs , avec « de la viande sur l'os » ,comme on dit dans les milieux initiés.
Et puis , comme c'est JBL,
5-Dynamique et pêche allant bien au delà des Infinity (ben tiens , sinon pourquoi changer?)
6-Tolérance aux niveaux sonores les plus délirants (tant qu'à faire..)

En bref , cahier des charges exigeant :Le but est d'oublier définitivement les anciennes enceintes.

A première écoute , c'était pas gagné...
Comme je disposais à l'époque de de deux amplis (l'Infinity étant en biamp obligatoire) , les essais furent menés en alternance...
-Drivées par le D 115 Mk2 Audio Research (qui gérait sur l'Infinity mes médium-aigus) , les 4435 se montraient agréables à écouter , mais le grave restait relativement timide malgré les 110 watts et le rendement de 98 dBs de l'enceinte). Les réglages incorporés à l'enceinte permettaient de trouver un équilibre tonal correct .La scène sonore était plus petite qu'avec Infinity , mais bénéficiait d'un relief appréciable.
Tout de même , toute la zône 300-1000 hz (que l'Infinity reproduit par des cellules EMIM vives et légères) était vraiment lente , grasseillante , lourde , opaque.
-Si on utilisait les blocs monos Kenwood L09M , le grave reprenait du tonus et de l'ampleur ,sans être mieux tenu pour autant (le D 115 tient très bien les gros boomers) .En revanche , scène sonore sans beaucoup de relief , timbres à faire bailler , aigu castré , pas top....

Il ne se passa donc pas longtemps avant que je ne me mette en chasse d'un filtre actif , puisque les deux amplis étaient là.

Mon bonheur fut de trouver un F 15 Accuphase doté de cartes 2 voies et 290 Hz . Je commandai une carte 1000 Hz conformément à la coupure recommandée et les essais reprirent. Le F 15 peux être coupé à -12dBs ou à -18dBs. Ici , c'est -12 qui est prescrit.
Le passage au filtrage actif est prévu (et même conseillé par JBL). Il suffit de basculer le petit interrupteur dédié et ça va tout seul.

Une fois le D 115 branché en médium-aigu et les blocs Kenwood dévolus au grave , après réglages et écoutes multiples , on put conclure que:
1- L'attaque en direct des HPs allège considérablement la zône grave-bas-médium du fait du contrôle très amélioré des boomers (bien mieux amortis)
2-l'aigu ne bouge pas trop.
3-la scène sonore s'élargit.
4-On a plus de corps que sur les Infinity (ce qui ajoute à la densité de l'écoute)
Un progrès donc,mais
1-Il est impératif d'utiliser les mêmes câbles modulation et Hps sur les deux voies ,car , avec une coupure à 1000 Hz (dans la zône de sensibilité de l'oreille) , des câbles différents perturbent l'homogénéité des timbres bien plus encore que les amplis différents.
2-Cette coupure à 1000 Hz fait que le plus gros du message sonore passe par l'ampli à transistors , ce qui est bien regrettable pour la beauté de la reproduction. Pour les p'tits d'jeun's qui me liraient , sachez qu'au delà de 1000 Hz , on a surtout les harmoniques des instruments , mais que l'essentiel du message se tient au-dessous des 1000 hz (même si c'est une soprano qui chante...Essayez , vous verrez...enfin , vous entendrez plutôt...)
Les câbles modulation étaient des Audioquest Lapis (qui font encore le bonheur de Christian) et les câbles Hps Audioquest type 10 (câble devenu très rare sur le marché , de diamètre très modéré ,mais transparent et équilibré).

Quelque temps passa , mais je n'étais pas comblé. La famille faisait la moue , reprochant un manque de légèreté , de transparence , d'aération , même si , à présent plus aucune distorsion ne venait entacher les envolées dynamiques .Le haut rendement , il faut l'avouer , amène , quand il ne s'accompagne pas d'agressivité , une facilité ,une aisance enviable.

Petit à petit , je finis par me persuader que le seul moyen d'arriver à la clarté de chez Christian serait de disposer , comme sur les 4345 d'un HP de bas médium , léger, rapide , pour éviter que le 38 cm lourd et lent ne soit obligé de se charger de cette zône 300-1000 Hz qui est la plus critique pour l'oreille.
Mais la 4435 n'est pas prévue pour cela .Elle est calculée pour un usage en studio , avec des amplis pros ultrapuissants et dont le facteur d'amortissement démoniaque contrôle les 38 et les fait accélérer comme un réacteur sur une fusée. A l'époque , ces amplis s'appelaient Amcron , Phase Linear, SAE , BGW, Harman et ne me paraissaient pas indiqués en usage haute-fidélité (ce en quoi j'avais peut-être tort , mais , en amateur de tubes , difficile de s'y résoudre) .Pour avoir écouté récemment du JMF Audio , je dois dire que voilà un ampli qui m'aurait sûrement évité bien des recherches et des déboires.

L'étape suivante fut donc d'acheter une paire de 2123 H , des 25 cm suspendus à petits plis , donc très légers et rapides , équivalents des 2122H de la 4345 de Christian (pas Alnico ,mais bon...) JBL préconisait pour ces médiums une charge close de 15 à 24 litres (selon la coupure basse choisie) et un ami de Christian m'a fabriqué des caisses cubiques de 33x33 cm environ , avec la découpe quivabien..Amortissement par du feutre de laine acheté à la Maison de l'Audiophile..Le tout fut prêt (non , presque prêt...) en quelques semaines, avec même un placage noyer assorti aux grosses mémères.
Le F15 reconfiguré en trois voies , avec coupure à 290 et 1000 hz...
Il fallait acheter un troisième ampli.
Mon choix , toujours guidé par le goût pour les tubes , s'est porté sur une paire de Quicksilver monos 60 watts ,dont le timbre enjôleur m'avait emballé et qui se trouvaient disponibles près de chez moi.

Les essais allaient pouvoir commencer.
Pas simples , les essais , car JBL n'avait pas du tout prévu ce filtrage supplémentaire.
De plus (et ça , faut le faire!) , Christian m'apprit que certains Hps JBL , vendus en pièces détachées , comme ces 2123 pouvaient fort bien avoir leur borne + en noir et – en rouge !!!

Je vous passe sous silence les interminables écoutes qui ont rendu mon épouse un brin irritable (évidemment ,au milieu du salon , ça dérange un peu...)
Il a fallu changer trois fois les 20 cm de câble allant des bornes du coffret médium aux bornes du 2123 . Du Lucas était trop sombre , du VDH agressif. C'est un brin extrait d'un morceau de Type 8 Audioquest chiné à Christian qui se révéla pile poil ce qui allait bien.
Il a fallu déterminer l'harmonisation des phases des Hps entre eux..Le grave se trouva attaqué sur son point négatif , le médium sur le + , la compression sur le - .Et là , miracle , une image homogène enfin...

Homogène , homogène....à peu près...Le bas-médium enfin rapide et lumineux , bien marié au médium-aigu ultra rapide de la compression .Le grave puissant et propre...
Mais le D 115 et les Quicksilver ne timbraient pas identiques , je le sentais bien...
Vente des deux amplis à tubes , remplacés bientôt par deux MV 50 Conrad Johnson flambant neufs...Evidemment , l'homogénéité y gagnait , mais ces Conrad manquaient un peu de douceur à mon goût , même après un bon rôdage et un changement des tubes 6CA7 Philips pour des 6CA7 Sovtek (qui n'existent plus aujourd'hui , mais qui étaient vraiment très musicaux).
Statu quo pendant quelques mois , mais le grave me paraissant encore un poil trop gras , je décidai d'aller plus loin que les ingés JBL et je commandai une carte de filtrage 180 Hz.
En effet , les 25 cm JBL sont coupés à 290 Hz parce que les Monitors en studio encaissent des puissances colossales dans le grave , ce qui n'est pas le cas à domicile .Les 2123 acceptent de descendre bien plus bas avec clarté si on ne leur fait pas parler la poudre.
Et , effectivement , le filtrage à 180 Hz se révéla très profitable , clarifiant encore la situation.

Et le temps passait...Et je lisais un peu partout les vertus de la 300B , laquelle me faisait de l'oeil. Le 2123H a un rendement sur le papier de 103 dBs/W et la 300B paraissait donc tout à fait indiquée...Surtout de 180 à 1000 hz...Mais accélèrerait elle suffisamment pour se marier à des 400 watts dans le grave et à des 6 CA7 dans l'aigu ??
J'allais vite être rassuré voire ébahi...
Une balade de quelques centaines de bornes et je rapatriai une paire de blocs monos Légend de l'Audiophile .Exit le MV 50 du médium...
TRiamplification d'une paire de JBL 4435 110108093053252093

Un progrès certain , avec une humanisation sur les voix , un détail , une clarté jamais encore atteints...
A ce stade , le challenge était réussi .J'avais tous les avantages et plus aucun inconvénient .
J'y avais tout de même passé presque cinq années...
Et Christian , qui avait acquis des Everest ,me démontrait que JBL pouvait aller encore plus loin en reproduction spatiale....

Bien sûr , l'aventure aurait pu continuer. Pourquoi pas des 300B sur les compressions , un ampli plus vigoureux à la Krell dans le grave ??

Seulement voilà..Une retraite anticipée inattendue se profilait..Il fallait songer à baisser le rideau et à mettre fin à la belle aventure qui transformait le salon en usine à gaz...
Un revendeur Parisien ami de Christian , venu tout exprès pour écouter mon bouzin fut conquis et se porta acquéreur du tout clé en main(le tout avec le moindre câble du filtre aux enceintes , amplis compris)
L'aventure était terminée , mais le résultat était vraiment plaisant.
Cependant , je ne conseillerais pas à un amateur de se lancer là-dedans , si on songe à ce que peut donner une paire d'Everest D 55000 avec un simple ampli même modeste (je les ai aimées même avec un petit ST 70 Dynaco.)
En revanche , versus des 4345 , pourquoi pas ??

Merci de m'avoir lu , car j'ai été un peu trop long ,mais là , vous avez tous les détails..
Maintenant , je vis avec des Magnepan...Du moment qu'on a la musique...







Revenir en haut Aller en bas
itofa

itofa

Messages : 3722
Date d'inscription : 27/03/2008
Age : 62
Localisation : Montpellier area

TRiamplification d'une paire de JBL 4435 Empty
MessageSujet: Re: TRiamplification d'une paire de JBL 4435   TRiamplification d'une paire de JBL 4435 Icon_minitimeSam 8 Jan - 23:17

Belle aventure que tu nous contes là 8)

Mais la vie est une révolution. Quand la boucle est est bouclée, ça recommence !!! :lol: ;)

_________________
Micro Seiki - Marantz - Oppo - McIntosh - Phase Linear - JBL 4344 MKII  :guitare:  :guitare1:
Marantz - Onkyo Integra - JBL L112
Revenir en haut Aller en bas
michof



Messages : 20
Date d'inscription : 04/01/2011

TRiamplification d'une paire de JBL 4435 Empty
MessageSujet: Re: TRiamplification d'une paire de JBL 4435   TRiamplification d'une paire de JBL 4435 Icon_minitimeDim 9 Jan - 9:22

J'ajouterai que les bâtis à roulettes qui constituaient la base des engins n'étaient certainement pas l'idéal.(Le grave s'en trouvait certainement diminué.
Mais ,il fallait bien que , parfois , Madame puisse récupérer l'intégralité du salon familial.
Revenir en haut Aller en bas
mattera91

mattera91

Messages : 7409
Date d'inscription : 08/04/2008
Age : 63
Localisation : ESSONNE

TRiamplification d'une paire de JBL 4435 Empty
MessageSujet: Re: TRiamplification d'une paire de JBL 4435   TRiamplification d'une paire de JBL 4435 Icon_minitimeDim 9 Jan - 14:17

Et oui, une belle aventure, contée dans ses moindres détails, que j'avais même parfois oubliés ;)

_________________
Que dire de plus, je suis connu comme le loup blanc maintenant

JBL EVEREST DD55000-JBL L300-JBL XE-6


Dernière édition par mattera91 le Lun 10 Jan - 15:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
screw_squirrel

screw_squirrel

Messages : 578
Date d'inscription : 23/10/2010
Age : 55
Localisation : Paris 18

TRiamplification d'une paire de JBL 4435 Empty
MessageSujet: Re: TRiamplification d'une paire de JBL 4435   TRiamplification d'une paire de JBL 4435 Icon_minitimeDim 9 Jan - 22:42

Bravo Michof! ;)
Et merci pour tous ces détails... 8)
Revenir en haut Aller en bas
M.Big-net



Messages : 524
Date d'inscription : 09/06/2008
Age : 57
Localisation : Ain

TRiamplification d'une paire de JBL 4435 Empty
MessageSujet: Re: TRiamplification d'une paire de JBL 4435   TRiamplification d'une paire de JBL 4435 Icon_minitimeLun 10 Jan - 10:49

Ce remarquable compte rendu et histoire vécu, sont un enchantement pour les yeux!
Il ne manquait plus que le son et ce serait parfait.
Décidément sur ce forum il y a vraiment des histoires qui méritaient d'être contées et celle là en fait partie. 8)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




TRiamplification d'une paire de JBL 4435 Empty
MessageSujet: Re: TRiamplification d'une paire de JBL 4435   TRiamplification d'une paire de JBL 4435 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
TRiamplification d'une paire de JBL 4435
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LES ENCEINTES JBL :: Quelles enceintes JBL possédez vous?-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit