Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilPartenariat RechercherDernières imagesS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -59%
TEFAL Marmite 28 cm inox – Tous feux dont ...
Voir le deal
21.99 €

 

  Serie AQUARIUS

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
mattera91

mattera91


Messages : 7690
Date d'inscription : 08/04/2008
Age : 65
Localisation : ESSONNE

 Serie AQUARIUS Empty
MessageSujet: Serie AQUARIUS    Serie AQUARIUS Icon_minitimeLun 25 Oct - 19:01

 Serie AQUARIUS Maxres13
 Serie AQUARIUS 21ecba10
 Serie AQUARIUS 23316710

Schéma de la S109 AQUARIUS 4:

 Serie AQUARIUS Jbl-s110

pas cohérent avec celui plus bas semble-t-il?

_________________
Que dire de plus, je suis connu comme le loup blanc maintenant

JBL EVEREST DD55000-JBL L300-JBL XE-6-JBL XE-4


Dernière édition par mattera91 le Dim 4 Aoû - 16:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
phil1350

phil1350


Messages : 58
Date d'inscription : 06/11/2010
Age : 59
Localisation : Seine & Marne

 Serie AQUARIUS Empty
MessageSujet: Re: Serie AQUARIUS    Serie AQUARIUS Icon_minitimeJeu 18 Nov - 14:37

Pour compléter la documentation sur les JBL AQUARIUS.
 Serie AQUARIUS Jbl_aq10
La JBL S109.
 Serie AQUARIUS Jbl_s111
 Serie AQUARIUS Jbl_s112
 Serie AQUARIUS Jbl_s113
http://audioheritage.org/html/profiles/jbl/aquarius.htm

Et la dernière version sortie par JBL début 1990, la S119, j'en ai possédé une paire en blanc laqué que j'utilisais en voies arrières en HC...
http://audio-database.com/JBL/speaker/s119-e.html
 Serie AQUARIUS Jbl_s110


Revenir en haut Aller en bas
mattera91

mattera91


Messages : 7690
Date d'inscription : 08/04/2008
Age : 65
Localisation : ESSONNE

 Serie AQUARIUS Empty
MessageSujet: fiche constructeur AQUARIUS 4    Serie AQUARIUS Icon_minitimeDim 4 Aoû - 16:11

 Serie AQUARIUS Numzo897

_________________
Que dire de plus, je suis connu comme le loup blanc maintenant

JBL EVEREST DD55000-JBL L300-JBL XE-6-JBL XE-4
Revenir en haut Aller en bas
mattera91

mattera91


Messages : 7690
Date d'inscription : 08/04/2008
Age : 65
Localisation : ESSONNE

 Serie AQUARIUS Empty
MessageSujet: banc d'essai JBL S109 (ex: AQUARIUS)    Serie AQUARIUS Icon_minitimeLun 5 Aoû - 20:49

du coup, je pense que ce petit BE a bien sa place ici:

 Serie AQUARIUS Numzo905

_________________
Que dire de plus, je suis connu comme le loup blanc maintenant

JBL EVEREST DD55000-JBL L300-JBL XE-6-JBL XE-4
Revenir en haut Aller en bas
mattera91

mattera91


Messages : 7690
Date d'inscription : 08/04/2008
Age : 65
Localisation : ESSONNE

 Serie AQUARIUS Empty
MessageSujet: origine de la série AQUARIUS    Serie AQUARIUS Icon_minitimeDim 8 Mai - 12:16

Une Noble Expérience

L'illustration ci-dessus figurant plus haut au bord de la mer représente l'une des gammes de produits les plus remarquables jamais développées par JBL. La série Aquarius était révolutionnaire en termes de technologie et de style. Pourtant, à une exception près, son existence serait éphémère. Il est arrivé sur le marché après une vague d'activités de développement mais disparaîtrait dans les deux ans. Ce qui suit est un aperçu des risques et des défis liés à la promotion de l'état de l'art. Malheureusement, la plupart de la documentation sur ce projet a été perdue. Cependant, la description des événements décrits ci-dessous est basée sur les meilleures informations actuellement disponibles.

PRINCIPE DE CONCEPTION (PS: le terme "klaxon" est à comprendre comme "haut-parleur" dans les phrases, tout comme le terme corne = pavillon de charge)

Les séries Aquarius étaient toutes basées sur un principe de conception commun - des enceintes de basses chargées par fente combinées à une réponse haute fréquence largement dispersée. L'intention était de développer une série de haut-parleurs qui auraient peu de limitations dans le placement de la pièce et un champ sonore stéréo largement indépendant de la position de l'auditeur. L'idée d'une scène sonore stéréo largement dispersée avait été lancée par JBL dans ses conceptions révolutionnaires de Ranger (c'est-à-dire le Paragon, le Metregon et le Minigon). Cependant, ces conceptions nécessitaient un grand panneau de dispersion incurvé avec des exigences uniques en matière de taille et de géométrie de l'enceinte qui limitaient leur application. Il fallait une approche plus souple et peu coûteuse. Parallèlement à cela, il y a eu une brève vogue pour les haut-parleurs non directionnels qui s'est développée au milieu des années soixante. De telles conceptions avaient été commercialisées par Harman Kardon et Stewart Hegeman et étaient particulièrement acclamées sur le marché audiophile de New York. Enfin, JBL était intéressé à redynamiser les ventes avec des produits radicalement nouveaux qui marqueraient de nouveaux horizons en termes de forme et de fonction. Tous ces facteurs se sont combinés à la fin des années soixante pour aboutir au développement d'une nouvelle série d'enceintes connue sous le nom d'Aquarius.


Slot Loading Illustration (cliquez pour agrandir)
� et avec l'aimable autorisation de George Augspurger

Le principe des boîtiers à chargement par fente avait été mis au point par Ed May, responsable du développement de produits chez JBL. Avant de rejoindre JBL en 1959, Ed avait été associé avec Jack Frazier dans la société de haut-parleurs Frazier May et ils avaient introduit ce concept au milieu des années cinquante. L'illustration de gauche montre cette conception en coupe transversale. Le haut-parleur de basse était en fait à tir frontal et le capuchon de chargement et le panneau étaient la face avant du haut-parleur (c'est-à-dire que le croquis n'est pas destiné à illustrer un haut-parleur à tir supérieur).

Ed avait tenté d'intéresser JBL à ce concept peu de temps après avoir rejoint la firme. Cependant, ce n'est qu'à la mode des haut-parleurs à champ sonore dispersé au milieu des années 60 que JBL a vu une application. En 1968, Ed a été autorisé à commencer le développement d'un prototype. Le prototype original était une conception coaxiale bidirectionnelle empilée avec les pilotes tirant vers l'avant dans un panneau avant de forme circulaire qui assurait le chargement de la fente. Cette conception était prometteuse, mais Marketing a préféré un haut-parleur de graves orienté vers l'arrière avec un panneau de fente monté à l'arrière. Cela permettrait une plus grande flexibilité dans la conception de l'armoire et se couplerait sans doute plus efficacement avec un mur arrière.

VERSEAU 2, 2A

Aquarius 2 et 3 Slot Loading
� et avec l'aimable autorisation de George Augspurger

Les modifications de conception ont abouti à un deuxième prototype qui serait finalement affiné dans les Aquarius 2 et 2A. Ce seraient les premiers produits développés même si les noms de modèles sont quelque peu trompeurs. Le croquis à droite illustre le chargement de la fente arrière qui serait utilisé pour l'Aquarius 2 et plus tard l'Aquarius 3. Dans l'Aquarius 2, un pilote 12" 123A était monté à l'arrière au centre du boîtier. Des entretoises ont été placées radialement autour de ce pilote et un panneau plat était fixé aux entretoises pour assurer le chargement de la fente. Deux médiums LE5 de 5 "étaient également montés à l'arrière près du haut de l'enceinte. Ils avaient leurs propres bouchons de chargement montés sur le panneau de diffraction. Étant donné que le panneau de diffraction a limité la réponse au-dessus de 5 000 Hz,

Le prototype Aquarius 2 original d'Ed était considéré comme un succès sonore. Il a fourni une scène sonore large et profonde puisque les pilotes chargés par fente ont produit un filtre en peigne dense qui a maintenu une réponse de puissance raisonnablement plate à presque n'importe quel endroit d'écoute. Les LE20 montés à l'avant fourniraient un certain degré de localisation de l'image. Cependant, le développement du prototype dans un système de production s'est avéré extrêmement difficile. Le système était notoirement sensible aux écarts de production mineurs dans les tolérances du transducteur et de l'enceinte. De telles variations pourraient changer le caractère sonore d'un son expansif et équilibré à un son fin et nasal. Finalement, les pilotes ont dû être sélectionnés à la main et adaptés à des tolérances extrêmement strictes, ce qui a considérablement augmenté les coûts de production.

VERSEAU 1

Le développement s'est poursuivi sur l'Aquarius 1 en même temps que les 2 et 2A. L'Aquarius 1 a été calqué sur le moniteur à succès 4310 et le L100 suivant. Les haut-parleurs médium et haute fréquence étaient les mêmes LE5 et LE 20 avec la substitution d'un haut-parleur de graves LE10 de 10" à la place du 12" 123A. Les haut-parleurs étaient tous montés à l'avant et des panneaux de diffraction individuels ont été conçus pour les graves et les médiums. La conception de ces panneaux a évolué empiriquement et a abouti à des formes elliptiques qui sont illustrées dans le croquis à gauche. Il est intéressant de noter que cette conception s'est avérée être la moins sujette aux variations de production et était sans doute la meilleure sonorité de la série.

VERSEAU 4

Le développement des Aquarius 1, 2 et 2A était pratiquement terminé lorsque Ed May a quitté JBL en 1970. Le raffinement de l'Aquarius 4 partiellement achevé est tombé sur les épaules de George Augspurger, qui était alors directeur technique de JBL.

Aquarius 4 Geometry et avec l'aimable autorisation de George Augspurger

Le concept original de cette enceinte était une conception en colonne très compacte sur laquelle était monté un LE8T. Ce pilote fonctionnait sur toute la gamme et tirait dans un diffuseur conique qui fournirait une dispersion à 360 degrés. Ce concept n'était pas nouveau et continue de trouver une résurgence toutes les quelques années. Cependant, il s'est avéré difficile de s'adapter au pilote choisi.

Le LE8T n'était pas adapté au chargement par fente. La conception a dû être modifiée pour que le chargement fonctionne davantage comme un cornet radial. De plus, on a découvert que le système devait être déconcerté au-dessus et au-dessous de la bouche de sorte qu'une chambre supérieure vide était ajoutée à l'enceinte. Même avec ce déconcertant supplémentaire, le klaxon court a généré une résonance prononcée à environ 1000hz. Cela a finalement été atténué en perçant le centre du bouchon de chargement conique pour créer un talon quart d'onde. Cependant, cette solution a introduit un nouveau problème. Le piège quart d'onde dissipait les fréquences supérieures à 5000 Hz, de sorte qu'une augmentation des hautes fréquences était nécessaire. Cela a été fourni par un LE20 qui tirait à l'arrière et avait son propre chargement par fente circulaire pour le rendre onmidirectionnel.

La conception du système pour développer une réponse basse fréquence raisonnable était tout aussi difficile. À l'origine, la colonne située sous le conducteur était conçue comme une simple enceinte ventilée. Cependant, cet espace avait la géométrie d'un tuyau d'orgue et sonnait comme tel. Des essais et erreurs prolongés ont été nécessaires pour développer une solution consistant en une chambre rembourrée ouverte sur un espace ventilé en dessous. Cela a fourni une extension basse fréquence utilisable à 40 Hz.

VERSEAU 3

Aquarius 3
- Harman International, avec l'aimable autorisation de John Edwards

Le dernier haut-parleur à être développé dans la série était l'Aquarius 3. Ce serait la seule responsabilité de George Augspurger et ce serait la conception la plus ambitieuse de toutes. Le souhait était de développer un haut-parleur non directionnel pour le segment de marché haut de gamme. Il utiliserait un grand haut-parleur de graves en combinaison avec un pilote de compression typique des systèmes contemporains tels que l'Olympus. Cependant, tous les moteurs emploieraient une certaine forme de dispersion indirecte.

Le point de départ était une version agrandie du prototype d'Ed May pour l'Aquarius 2. La même configuration de haut-parleurs de graves et de médiums a été utilisée, seul le haut-parleur de graves de 12 pouces a été remplacé par le LE14A de 14 pouces. Un pilote de compression LE85 serait monté à l'avant en combinaison avec un pavillon radial qui serait développé spécifiquement pour ce système. Le nouveau klaxon serait conçu pour un modèle de dispersion aussi large que possible et nécessiterait une recherche et un développement de pointe.

Aquarius 3 Horn Geometry et avec l'aimable autorisation de George Augspurger

Les expériences de George avec la conception de la corne ont commencé de manière peu propice en utilisant des plateaux de service en bois de teck, d'environ 18 "de diamètre, provenant d'un magasin de fournitures domestiques local. La première corne a fonctionné assez bien, mais la réponse était sensiblement différente sur et hors axe. George a résolu ce problème en coupant conique, radial fentes dans le plat pour générer une source sonore plus diffuse.Cette idée a été inspirée par le concept de fente radiale de Karlson, populaire dans les années 1950. Le pavillon à fentes était beaucoup plus proche d'une source hémisphérique, avec très peu de perte d'efficacité globale.

Le montage du klaxon sur le panneau avant, comme Ed May l'avait initialement envisagé pour l'Aquarius 2, a plutôt bien fonctionné, mais il y a eu un changement notable dans la réponse directement sur l'axe. Le montage du klaxon sur le panneau supérieur, comme on s'attendrait à ce qu'un klaxon radial soit orienté, a lissé le motif de couverture mais n'a pas sonné aussi bien. Les meilleurs résultats ont été obtenus en inclinant le pavillon à 45 degrés, ce qui explique la forme de boîte aux lettres distinctive de l'enceinte.

La modification du panneau arrière pour accueillir le pilote LE14A plus grand était relativement simple. Cependant, George a rapidement découvert que le chargement des slots présentait un ensemble unique de problèmes. Ce chargement a effectivement ajouté une masse significative au cône aux basses fréquences. Avec les évents bass-reflex à l'intérieur de la fente, il y avait un couplage mutuel supplémentaire entre le woofer et les évents. En conséquence, le cône du woofer devait être plus léger et la suspension plus rigide qu'un JBL LE14A standard. Même ainsi, la réponse des basses était considérablement plus étendue que les systèmes JBL conventionnels de taille similaire et le panneau de diffraction atténuait naturellement la réponse des médiums pour fournir une correspondance plus facile entre les haut-parleurs.

De l'avis de son concepteur, l'Aquarius 3 était une très bonne enceinte qui pouvait tenir tête aux systèmes JBL contemporains. En particulier, sa réponse des basses solide et étendue était sans doute supérieure à la plupart des haut-parleurs JBL. A ce jour, George Augspurger regrette de ne pas en avoir acheté une paire pour son usage personnel.

IMPACT SUR LE MARCHÉ

Les Aquarius 1, 2, 2A et 4 ont été introduits en 1970. Leur style et leur ingénierie uniques ont suscité un engouement important dans l'industrie. Cependant, cela ne s'est pas traduit par des ventes. Les Aquarius 2 et 2A ont été particulièrement décevants. Il est rapidement devenu évident que leurs coûts relativement élevés, tant en développement qu'en production, ne seraient pas récupérés. Ils ont été annulés avant la fin de l'année. L'échec de ces haut-parleurs a conduit à l'annulation de l'Aquarius 3 avant même que la production ne puisse commencer. Seules quatre paires de développement ont été produites avant la fin du programme. Les Aquarius 1 et 4 continueraient jusqu'à l'année de production 1971. L'Aquarius 1 a été produit en une série limitée et a été abandonné après la rupture de stock de cette série.

L120 Aquarius Q
- Harman International, avec l'aimable autorisation d'Ed Lacinski

Le succès relatif de l'Aquarius 4 était intéressant compte tenu du fait qu'il avait sans doute les performances les plus compromises de la série. Cependant, en sa faveur se trouvaient un facteur de forme et un timing compacts. L'encombrement extrêmement réduit de la conception en colonne s'est prêté à une grande flexibilité de placement dans n'importe quel nombre d'environnements domestiques. Le début des années soixante-dix a vu un développement technologique éphémère qui a accentué cet avantage. Ce fut l'introduction du son quadriphonique. La nécessité d'accueillir quatre haut-parleurs pour une reproduction quadriphonique a rendu le faible encombrement de l'Aquarius 4 encore plus souhaitable. En fait, le succès relatif de cette conception a conduit à une variante plus grande qui a été introduite en 1975. Il s'agissait du L120 Aquarius Q à trois voies. Cependant, au milieu des années 70, le phénomène quadriphonique s'estompe en raison de la segmentation du marché due à l'absence de normes. En 1977, toute la série Aquarius serait interrompue.

Néanmoins, l'héritage de la série Aquarius se poursuivra dans les années 1990. L'Aquarius 4 sera repensé et réintroduit sous le nom de S2 au milieu des années 1980. Le LE20 unique dans la conception d'origine a été remplacé par quatre tweeters de 1 "placés dans les coins de la fente basse fréquence. Le LE8T a été remplacé par le pilote de basse 108H. La conception et les dimensions du boîtier étaient pratiquement identiques à l'original. Le S2 était introduit avec un subwoofer compagnon appelé le S1. Celui-ci montait un autre haut-parleur de graves 108H dans un boîtier en colonne de dimensions similaires. La dernière incarnation du concept Aquarius a été développée strictement pour le marché asiatique en 1990 sous le nom de S119. C'était pratiquement identique au S2 mais utilisait des pilotes blindés et était produit dans une finition brillante.

ANALYSE DE LA DÉFAILLANCE DU MARCHÉ

Les ventes décevantes de la série Aquarius étaient dues à trois facteurs principaux. Premièrement, le concept de design était sans doute un pas en arrière technologique. Plutôt que d'augmenter le niveau de précision sonore, il visait à remédier aux lacunes du processus d'enregistrement qui seraient finalement corrigées à mesure que l'industrie mûrissait. Il faut se rappeler que c'était l'époque du "ping pong" stéréo. Plutôt que d'essayer de capturer un champ sonore en trois dimensions, les mixages étaient systématiquement conçus pour placer simplement des pistes d'instruments séparées sur des canaux séparés. Sur ces enregistrements, un champ sonore diffus pourrait créer artificiellement une impression d'espace.

Deuxièmement, il n'y avait pas assez de temps pour le développement. Cela a été aggravé par le désir d'introduire toute une famille d'enceintes inhabituelles sans laisser suffisamment de temps pour concevoir et tester minutieusement les systèmes. Avec six mois supplémentaires, la qualité sonore des Aquarius 2 et 4 aurait pu être grandement améliorée.

Enfin, il y avait un problème posé par le changement radical de son par rapport aux produits JBL précédents. JBL était un fabricant haut de gamme prospère, réputé pour son caractère sonore distinctif. La série Aquarius était considérée par beaucoup comme trop éloignée de ce personnage. Il n'a donc pas réussi à trouver une acceptation immédiate dans son créneau de marché existant. De plus, le concept de son diffus était difficile à mettre en place dans une salle d'écoute typique et presque impossible à démontrer efficacement dans la salle d'exposition d'un revendeur. Cela a rendu difficile l'appel à une nouvelle niche de marché.

Le manque d'acceptation du marché était décevant, mais ce n'était pas désastreux pour l'entreprise. À l'époque. JBL était une petite entreprise haut de gamme qui fonctionnait sans études de marketing ni groupes de discussion. Un nouveau design a été envoyé aux concessionnaires et il a réussi ou échoué. Le fait que le concept Aquarius ait échoué était regrettable, mais il a été pris à bras le corps. En fait, l'introduction de la série Aquarius a coïncidé avec l'introduction du L100. Ce haut-parleur deviendrait le haut-parleur le plus réussi jamais produit par un fabricant à son époque.

2001 Don McRitchie
d'après les informations fournies
par George Augspurger

_________________
Que dire de plus, je suis connu comme le loup blanc maintenant

JBL EVEREST DD55000-JBL L300-JBL XE-6-JBL XE-4
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





 Serie AQUARIUS Empty
MessageSujet: Re: Serie AQUARIUS    Serie AQUARIUS Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Serie AQUARIUS
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Souscription petite série pour trompes en bois série 43XX
» Docs diverses JBL
» Serie C34 / C35 / C36 / C37 / C38
» JBL XE-Série
» Serie XPL 160

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LES ENCEINTES JBL :: Dossier sur les modèles JBL.-
Sauter vers:  
Créer un forum | ©phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit | Art, Culture et Loisirs | High-Tech et Multimedia